mardi 9 février 2016

Qui sommes nous? Maître? Soumise?

Etre un Maître

Etre un Maître, ce n'est pas imposé sa loi au détriment du bien  être psychologique ou physique de sa soumise

Etre un Maître, ce n'est pas penser qu'on a tous les droits sur l'autre sans avoir à se soucier d'elle.

Etre un Maître, c'est devenir son protecteur, celui avec qui elle pourra avancer en toute sérénité quelques soit les épreuves de la vie et de sa soumission

Etre un Maître, c'est prendre conscience qu'on est plus seul et qu'il faut savoir donner du temps à l'autre et de l'amour quelque soit la manière dont vous vous représentez l'amour en la matière.

Etre Maître, c'est aussi et surtout parce ce qu'un jour, une belle âme vous a vu comme tel, et vibrante et pleine d'adoration pour vous et VOUS seul, elle vous a donné le plus beau de tout les noms, la plus belle des reconnaissances, le plus beau des cadeaux.

Avant d'être Son Maître, vous n'en êtes pas moins un Homme. Un Homme qui se doit d'avoir des valeurs, du bon sens pour être à la hauteur de ce qu'elle attend de vous.

Car elle attend de vous bien des choses, il ne faut pas se leurrer.
Elle espère votre amour, votre fermeté, votre savoir que vous partagerez avec elle, vos rires, voir de la fierté dans votre regard quand elle accomplira avec brio ce que vous attendiez d'elle. Elle espère voir dans votre regard et dans vos gestes tout le plaisir que vous pouvez puisez à travers elle. Elle n'a pas peur de voir certaines de vos peines que vous, vous verrez comme des faiblesses, elle, elle y verra de la force, celle de l'humilité et de montrer que oui.... Vous avez beau être celui sur qui elle peut se reposer hé bien vous n'en êtes pas moins un Homme....

Ces attentes sont naturelles, car humaines. C'est bien ce que nous sommes avant tout? Des humains.
Des humains capables du pire comme du meilleur.
Des humains capables d'aimer voir un homme, une femme se soumettre, être revenu au rang de chien et en être sublimé.
Des humains capables d’éprouvés de la satisfaction et même beaucoup de plaisir à souffrir ou faire souffrir....

Cette phrase magnifique.... "Aime moi, Fais moi mal mais bien" Tout est dit en quelques mots.

Aime moi
Fais moi mal
Mais bien....

Il existe des variantes à cette phrase, celle-ci est celle qui me correspond le mieux, car il y a la notion d'amour pour moi...




Etre soumise

Etre soumise ce n'est pas penser que tous sont des Maîtres, Il est le seul, l'unique!
Etre soumise ce n'est pas tout accepté de tous les Dominants ou dominos qui pensent que vous n'êtes rien.
Etre soumise, c'est savoir qu'on est précieuse,
Etre soumise, ce n'est pas SUBIR!! On ne subit pas la soumission, on la vit, on se donne, on reçoit...
Etre soumise, ce n'est pas être décérébrée et perdre toute identité propre.
Etre soumise, ce n'est pas devenir la chienne, la salope de tous, juste la Sienne et en être fière.
Etre soumise, c'est sentir en soi cette adoration pour lui, pour chacun de ses gestes, de ses mots, de ses silences.
Etre soumise c'est aimer... De toute sorte de façon mais aimer celui à qui on a donné ce cadeau... Et ce cadeau est cette soumission que l'on donne.
Etre soumise c'est apprendre à grandir, à se sublimer, à devenir plus forte et puiser cette force aussi à travers Lui
Etre soumise, c'est savoir que grâce à Lui, rien ne sera plus pareil.
Etre soumise, c'est tellement fort, tellement beau, tellement bon, se sentir libre, libre d'être à Ses pieds.


Etre soumise, c'est resté une femme avant tout.

Une femme est humaine, a un coeur, et besoin d'amour tout comme un Homme.
Une femme a (normalement) un sens inné pour détecter ce qu'il ne va pas. Alors un mensonge aussi petit soit il et le risque est grand de la détruire et de ce fait de détruire tout ce qui vous unissez dans cette belle relation...



Je voudrais juste revenir sur quelques points qui me paraissent essentiels si jamais on me lit...
Je vois encore trop de fois des soumises qui acceptent de leur Maître des choses inacceptables.

Mais pour changer je vais vous le faire avec une petite histoire qui arrive tous les jours sur nos réseaux.... (Toute ressemblance avec des personnes réelles est un pur hasard bien sûr)

Une soumise rencontre un Dominant sur un réseau social.
Nous les appellerons Louane et Ludovic

Il l'a séduite par son aura qu'elle ressent au travers de ses mots...
A chacun de ses messages, Louane se sent vibrer, elle exulte de plus en plus et se sent vivante car écoutée.
Le désir de le rencontrer vient très vite en elle.
Tout s'enchaîne...
De longues conversations où tout devient possible, d'un timide Monsieur, elle passe à Maître en rien de temps alors qu'elle ne l'a vu qu'en photo, et parler peut être une ou deux fois... Ultime récompense pour avoir obéit à ses ordres et joui quand il lui avait dit sur un texto à un moment bien défini.

Le lien devient plus fort alors qu'ils ne se connaissent que depuis quelques semaines, mais c'est à croire qu'en ce monde, les jours sont des mois... Quant aux semaines....
 Qu'en dire si ce n'est que Louane devient sa soumise. Sienne aux yeux de tous.

Codes De facebook, invitations contrôlées, le monde virtuel et pourtant bien réel de louane devient sa jolie prison dorée où elle croit vivre une belle relation d'amour et enfin avoir un Maître... SON MAITRE.

Sauf que Ludovic a d'autres projets. Il veut encore plus de piquant et montrer à tous qu'il est capable d'avoir plus de soumises. Il en veut plus. Alors qu'il n'a même pas encore rencontré Louane, il cherche une deuxième.

Il l'apprend à Louane. Louane, crie, pleure, supplie, se révolte.. Rien n'y fait. Si elle n'est pas prête elle le sera avec le temps. Et son rôle n'est il pas de se préoccuper du plaisir  de son Maître?

Lui qui fait tout pour elle. Comment peut elle devenir si égoïste. Et puis elle sera la première soumise. Ce n'est pas pareil.

Louane finit par céder car elle ne veut pas perdre Son Maître. Seulement, elle pleure souvent en silence, ne comprenant pas comment alors qu'il ne lui a pas encore posé ses mains sur elle, il désire déjà en avoir une autre à ses pieds....

De sa belle relation, même si elle tente en vain de refouler tous ces moments d'engueulades, il ne restera que cette destruction, cette jalousie qu'elle nourrira pour l'autre qu'elle ne connait pas ou que virtuellement...


FIN

Alors tout ceci pour vous dire qu'il y a des choses qui ne sont pas possible et ne sont pas acceptable...

Aucun Maître digne de ce nom n'imposera à sa soumise, une autre soumise si sa soumise n'est pas prête et en souffre. Puisque ne l'oublions pas le premier devoir d'un Dominant est de prendre soin de sa soumise et de veiller AVANT TOUT à son bien être physique et mental

Aucun Dominant qui est digne de ce nom, ne se fera appeler Maître par toutes, et surtout il n'acceptera pas que vous l'appeliez ainsi tant que votre relation ne devient pas concrète. Même en virtuel, il y a des règles à mettre en place au sein d'un couple qui se construit. Et un couple se construit avec le temps!!

Avoir plusieurs soumises ne s'improvise pas et ne se fait pas du jour au lendemain.
On ne devient pas le Maître de quelqu'un après seulement quelques jours de discussion
Pareil pour une soumise. Et puis faut réfléchir.... Comment Son Maître peut vouloir une deuxième soumise alors qu'il ne vous a pas encore posé son collier (en réel), les yeux dans les yeux ou pas selon vos règles mais ne vous a même pas encore vu.

Me parlez pas de distance. Il y a toujours une solution.

Vous n'êtes pas prête c'est normal. Vous êtes au début de votre relation. Ce genre de choses ne peut se faire qu'avec le temps. Seul le temps, la connaissance de l'un et de l'autre fera que vous serez peut être prête à le vivre sereinement.  Mais certainement pas en le subissant comme je peux en voir.

Il vaut mieux une bonne traversée du désert, pour arriver finalement à celui qui VOUS mérite que de tout accepté et de subir votre soumission alors qu'elle doit se vivre intensément....


Il y aurait tant à dire de ce qu"il ne faut pas...

Le plus important à mes yeux étant de ne jamais subir! 

Et n'oubliez pas qu'une relation qui commence dans les conflits et coups de gueule est vouée à l'échec!

Merci à ceux et celles qui auront lu mon pavé ;-)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire